Le diabète

En médecine chinoise, diabète se dit « Xiao Ke » ; « Xiao » signifie manger beaucoup avec perte de poids, et « Ke » signifie grande soif. C’est sous la dynastie Tang que cette maladie a été découverte pour la première fois ; les médecins avaient observé que beaucoup de fourmis étaient attirées par les urines des patients affectés par cette maladie que la population chinoise appelle « sucre dans l’urine ».
Le mécanisme principal de cette affection repose sur le vide de Yin, et la chaleur interne (Yin Xu Nei Re) ; c’est pour cela que les manifestations cliniques typiques sont : grande soif, gros appétit, amaigrissement, urines fréquentes.

Traitement en MTC Au premiers stades, on distingue trois types :
1. Diabète du haut : poumon : parmi les manifestations générales, le patient présente surtout de la soif, à cause d’une chaleur vide du poumon. Traitement : Acupuncture : Vessie 13, G.I.4, Poumon 10, Rein 6, Rate 6. Pharmacopée : Xiao Ke Fang modifiée.

2. Diabète médian : rate-estomac : dans ce cas, parmi les autres manifestations cliniques, c’est surtout l’appétit excessif qui domine, à cause d’une chaleur vide de l’estomac. Traitement : Acupuncture : Ren Mai 12, Estomac 25, Rate 2, Estomac 44, Rate 6, Rein 3. Pharmacopée : Yu Nu Jian modifiée.

3. Diabète du bas : rein : le patient présente surtout des urines fréquentes et troubles, à cause du vide de Yin du rein. Traitement : Acupuncture : Vessie 23, Rein 3, Rein 6, Rate 6, Ren Mai 4, Ren Mai 6. Pharmacopée : Liu Wei Di Huang Wan modifiée. 

Quand la maladie devient chronique, ou après une longue période de traitements chimiques tel que l’insuline entre autres, le Zheng Qi du sujet est en vide, les signes de chaleur vide disparaissent. Alors on peut voir apparaître deux types de déficience:
– le vide de Qi et de Yin : grande fatigue, pâleur du visage, soif, bouche sèche, manque d’appétit, selles molles, essoufflement, transpiration à l’effort, langue pâle, pouls faible ; à ce stade, le sujet peut même prendre du poids. 

Traitement :
Acupuncture : Vessie 23, Vessie 20 et 21, Rate 6, Estomac 36, Rein 3, Ren Mai 6.
Pharmacopée : Yang Yin Yi Qi Tang modifiée. – le vide de Yin et de Yang : urines abondantes et fréquentes, claires, ou troubles, le sujet va uriner presque chaque fois qu’il boit, visage terne ou sombre, douleurs lombaires, faiblesse des genoux, frilosité, corps froid,

amet, dolor. Praesent efficitur. ipsum Donec justo